samedi 12 mai 2018

[Plateau] Bunny Kingdom : un jeu avec des lapins dedans. Donc forcément bon, c'est évident.

Voici quelques temps, je découvrais Bunny Kingdom aux Utopiale.
Le matos coloré et la thématique ne pouvait que me parler, mais je n'avais alors pas eu l'occasion de tester pour voir ce que le jeu avait dans le ventre.
(J'ai par contre eu l'occasion d'essayer et d'acheter un autre petit jeu, La Main du Roi, dont je vous parlerais un de ces jours.)

J'avais gardé le jeu dans un coin de mon esprit, parce que bon, quand même... Et puis j'ai finis par craquer et me le payer, à l'occasion d'une commande Philibert ou j'avais un peu de matos à prendre.
Tout est arrivé quelques jours plus tard, avec toute la diligence ayant fait la réputation de cette boutique. Et donc...



"Oh, papa, je crois que c'est pour toi !"


"Vas-y, ouvres vite, ça à l'air bien !"


Outre le matos dont j'avais besoin pour mes pions objectifs à Eden et la peinture de mon armée Dark Angel à Epic... (Qui consomme énormément de lavis Dark Tone, pour le coup)


Le colis contenait le jeu attendu, et une carte promo pour aller avec. Toujours sympathique.

Bunny Kingdom, donc, est un jeu de draft et placement jouable de 2 à 4 joueurs. Une fois les règles assimilées (ce qui va assez vite) comptez une petite heure pour faire une partie, en moyenne.
Le jeu est l'oeuvre d'un sympathique créateur mal connus, ayant réalisé un petit jeu de cartes assez confidentiel : Magic the Gathering.
Ouaip. Richard Garfield aux commandes.


Une partie se déroule en quatre manches, constituées de deux parties chacune.
Dans un premier temps, une phase de draft ou chaque joueur va choisir et jouer deux cartes de sa main avant de passer celle-ci à son voisin. Une fois la main terminée, on passe à la seconde phase : la construction de cité et ressources au sein des territoires que l'on possède.
A la fin d'une manche, on compte les points que les fiefs (ensemble de territoires adjacents) nous rapportent. Ces points sont définie par le nombre de ressources différentes d'un fief multiplié par le nombre de tours (1, 2 ou 3) des villes présentes sur le fief.
A la fin des quatre manches, on compte également les bonus des"missions" que l'on a mis de coté et celui ayant le plus de points au total obtient la légendaire Carotte d'Or et le titre de souverain du royaume.

Simple et efficace.


Les cartes sont de trois natures :
Les territoires, qui font poser un lapin sur la case correspondante pour la revendiquer.
Les constructions, qui peuvent être des villes, des ressources, des ports aériens (pour relier deux fiefs distants) ou des campement (pour revendiquer provisoirement une case n'appartenant à personne).
Les parchemins, gardés cachés jsuqu'à la fin de la partie, eux mêmes divisés en deux catégories : les trésors (donnent un nombre de points de victoire) et les titres/missions (donnent des points de victoire sous certaines conditions).

A la fin, c'est parfois un peu le bordel...

Autant le dire : j'aime beaucoup ce jeu.
On y retrouve un bon mélange de hasard et d'opportunisme qui me plait bien. Le jeu oblige toujours à faire des choix, et ceux-ci sont quasiment toujours différents : dois-je prendre ces cartes pour me faciliter la vie ou ais-je intérêt à être moins à l'aise mais à bloquer la stratégie de mon adversaire ?
A quatre, les tours vont viote et une bonne opporunité ratée sera très probablement prise par un adversaire.
A deux, le jeu devient ebaucoup plus calculatoire entre ce que l'on dois faire et ce que l'on ne doit pas laisser à l'adversaire.
Dans les deux cas, le jeu tourne bien et permet de passer un bon moment.

Les constructions orientent largement une stratégie : les plus puissantes dépendent en effet de types de terrain bien précis et tout particulièrement des tuiles de montagne (qui en elle-même ne rapportent rien). Nombre de ressources rares et les villes à 3 tours (donc les plus puissantes) ne peuvent être bâties que sur des telles zones.
Sachant qu'on ne peut construire qu'un seul élément par case... Que la taille des fiefs importent moins que d'avoir dessus de quoi bien marquer des points... Les choix deviennent très vite cornéliens.

Bon, un défaut quand même : le plateau est vraiment petit. En fin de partie, c'est pas mal le bazar avec des tas de lapins partout et le décompte peut devenir compliqué, la lisibilité étant un peu limite.
Iello a d'ailleurs bien compris le problème, un tapis XL étant disponible - j'ai commandé le mien récemment. A 1,90€, c'est pas bien cher payé pour un meilleurs confort de jeu.

Pour le reste, chacun y trouvera - ou non - son compte. Mais un jeu facile a apprendre, prenant et amusant, c'est largement suffisant pour me plaire. Quand en plus la thématique est sympathqiue et les illustrations mignonnes comme tout...
A ma connaissance, deux cartes promos existent pour le jeu. Le docteur Bunny Jones et le fier Lapoléon, offert avec le numéros 100 du magazine Plato. (Octobre 2017)
Je cherche d'ailleurs Lapoléon, que je ne possède pas. Si l'on d'entre vous a cette carte et songe à s'en séparer... N'hésitez pas !

samedi 5 mai 2018

[Epic] Oui, mais pas que !

Va falloir s'y faire : je suis en plein dans ma période 6mm et j'ai pas mal de choses en retard à ce niveau là. Il faut donc vous attendre à en voir arriver encore dans les jours à venir.

Toujours sur ma légion, donc, et toujours dans l'optique de vider la vitrine "travail en cours" qui est et reste bien pleine, mais se vide malgré tout. Je recommence même à monter des choses pour Epic, ce qui est bon signe : j'ai enfin quasi éclusé tous le stock tampon, et y'en avait pas mal, mine de rien !


Déjà, une unité de marines tactique. Huit socles, ce qui n'est pas rien car ça représente quand même la bagatelle de 32 piétons de terminé.Ca devrait être 40, vu qu'on met traditionnellement 5 figurines par socle, mais je trouve que réduire à 4 permet à l'ensemble de mieux respirer sans perdre l'aspect "masse" si important pour le visuel.
Avec les Légions, on est prévenu : va y avoir des gros pâtés d'infanteries !
(En tout cas pour du meurines.)


Et comme le format permet de compenser pour tout ceux en manque de gros cannons, j'ajoute un Glaive à la liste. J'ai monté le machin de la façon qui me plaisait (je ne connais même pas ses caractéristiques, pour tout dire) avec le gros railgun qui semble hurler "Xenos, cachez vous !".
Il était évident qu'avec un truc pareil, je ne pouvais pas passer à coté du petit effet énergétique qui va bien.
(En mode voleur de poules : base blanche, lavis bleu, retouche au blanc derrière et... Hop ! C'est fait !)

D'ailleurs, pour lé déconne... Chez FW, ce gros machin coute 200€/180£, avec la "qualité" de moulage que l'on connais de chez la Forge... Le miens m'a couté 9€.
Je vous referais le comparatif avec le Thunderhawk que j'achève en ce moment, pour rigoler un peu.

Bon, sinon, j'ai quelques sortie en format plus grand, aussi.


Un Space Marine (Primaris) pour un concours Facebook, sur les chapitres "inhabituels".
J'ai sauté sur l'occasion pour peindre un Lamenters, chapitre de gros poissards toujours du mauvais coté que j'affectionne beaucoup.
C'était l'occasion de peindre du jaune (saloperie de couleur !) et de tester mes capacités en terme de freehand, parce que leur symbole de chapitre est velu, mine de rien. Mais comme j'ai un peu d'entrainement sur les damiers, en ce moment...

Je ne m'en ferais pas une armée, c'est sur, mais c'était fun quand même. J'ai bien envi d'en faire une petite force pour Epic, du coup...


Et puis y'a la petite Khaliman peinte en speed (une à deux heures de boulot, grand max, en faisant des pauses entre les étapes) pour le dernier Da Fight sur Warmania.
C'est un changement de dernière minute, vu que j'avais carrément autre chose de prévus (sur lequel j'avais passé pas mal de temps) et... Je n'aurais pas du vouloir avancer en fin de soirée, on va dire. Triste accident...
Mais bref.
Ca reste toujours un Khaliman de plus, et puis j'aime beaucoup cette figurine, à la base, peut-être ma préférée dans la faction.

dimanche 22 avril 2018

[Epic] Noir, c'est noir, quand c'est noir c'est que des mutants survitaminés de deux mètres cinquante de haut vont foutre le feu à ta maison pour hérésie...

C'est l'invasion ! La grande croisade à nouveau ! Les immenses arémes de l'Empereur qui déferle sur la galaxie !
Enfin, immense... Pas tant que ça, hein. Des chars de 4mm de haut, c'est pas tellement ça qui fera reculer la menace xéno sur un million de monde !
Mais faisons avec ce que l'on a.

Bref, je suis en pleine période Epic, et ça se voit. J'ai été pris d'une curieuse maladie m'ayant poussé à peindre plusieurs chars qui attendaient dans ma vitrine "WIP" avec du noir, du rouge..; Et des damiers. Tout plein de damier.
Et a un niveau, je crois que ça devient un rien maladif...



Des rhinos, donc. Trois de plus pour transporter ma futur unité de tactics à pied pour ma légion. C'est que ça se joue par huit socles, ces machins là, il en faut des taxis pour transporter tout ce petit monde ! Il est probable qu'une seconde fournée de quatre passe par ici un de ces jours. une légion, ça doit comporter du monde, à mon sens. et puis c'est aussi pour ça que j'ai adopté le format Epic... La possibilité de faire de la troupe en masse sans que ça ne soit trop pénible à peindre.

 

On ajoute une unité de quatre Whirlwind bien old school. Pas les figurines que je préfère, mais ça fait son travail... Les missiles seront repris. Je n'étais pas convaincus, et les premiers retours que j'ai eu me confirment qu'il faut que je donne un peu plus de pep's a tout ça.





Et un premier contemptor, juste pour voir. le damier n'était pas prévus à l'origine, mais je me suis laissé entrainé par l'instant... Du coup pas le choix, je vais devoir en faire sur les autres. J'en prévois une unité de six au minimum - peut-être plus, à voir.

J'en terminerais sur la toute dernière figurine à sortir de sous les pinceaux. Car toute armée se doit d'avoir un chef ! Un meneur hors pair ! La légion se doit d'avoir son primarque et...
Hey  !
Quoi ?


Mais qu'est-ce que c'est que ça ? C'est un primarque, pour sur, mais... Ne devrait-il pas gérer la IVe légion, celui-ci ?
Voilà qui ne va pas arranger les rumeurs sur l'hérésie supposée des frères de la Ier, dite donc...

Et oui, j'avais une figurine de Perturabo sous la main, et le Lion n'ayant encore pas eu de sortie... J'estime que celui-ci fera l'affaire en attendant. J'avais très envie de le peindre, de toute façon, et je me suis là aussi laissé allé à faire du damier. Et à ce stade, ça devient vraiment du vice ou de la maladie mental, je peux vous le jurer !

Comme je ne trouvais pas le visage très clair (en même temps, à cette échelle...) J'ai noyé le poisson en partant sur un effet "énergétique intérieur" à la façon des illustrations sur Horus. J'estime que ça convient suffisamment pour m'en satisfaire.

Et pour la suite... Ca sera du piétons, et un taxi volant, si tout va bien.

dimanche 1 avril 2018

[Epic] De l'hérésie et du chevalier.

Cela fait un moment que je n'avais rien présenté ici... Mais bon, c'est ainsi.
Aujourd'hui, je m'en vais vous mettre quelques photos de mes dernières productions Epic. En ce moment, je travail à l'école Whispe, donc c'est assez... Mauvais en terme de qualité photographique mais bon...
Je fais au mieux !

En premier lieu, une fournée de Spartan.


J'aime beaucoup ces véhicules, parmi les plus réussis à 40K en terme de design. le passage en 6mm les améliore encore en ne gardant que l’essentiel indispensable pour les reconnaitre à cette échelle.
Vous noterez qu'il n'y en a que quatre présent, alors que l'escouade comporte six véhicules au minimum... Il va falloir que je me procure les unités qui manquent si je veux pouvoir els aligner un jour sur une table !

Ils ne sont pas encore soclé, mais cela viendra plus tard. Actuellement, j’essaie surtout d'enfin faire baisser le stock de matériel en attente.


Je vous propose ensuite une unité de Land Speeder. Avec celui qui avait été peint plus tôt, je dispose d'un peu de liberté pour faire varier l'armement au sein de l'unité si nécessaire.
Il me sera nécessaire d'en refaire au moins une (voir deux) unités : des Dark Angels sans une Ravenwing digne de ce nom, voilà qui serait impensable ! Et puis nous avons là de l'unité brutal, rapide mais fragile, parfait pour la reconnaissance et le soutient d'unités plus lourdes.


Toujours pour la Ravenwing, une unité de motos avec une moto d'assaut - parce que c'est rigolo.
C'est à partir de cette unité que je commence vraiment à agir de façon inquiétante... Car c'est sur elle que j'ai réalisé mes premières conversions à l'échelle Epic.

Vous noterez ainsi la présence d'une robe de bure sur l'un des motards (qui comptera comme Chapelain si besoin est) et l'ajout des "ailes" caractéristiques de la Ravenwing à l'arrière des motos. Tout ça a nécessité un peu de travail, mais à la vue de l'effet final, ça valait amplement la peine d'y réfléchir un peu !


Pour en terminer sur la partie Epic, je vous livre un rhino 30K. Je me suis basé sur un châssis 40K (plus facile à trouver et bien moins onéreux qu'un forumware 30K) et de toute façon, à cette échelle, la différence est franchement minime.

Sur les conseils d'un membre du forum Epic_fr, qui me signalait que le damier allait fort bien aux Dark Angels 30K, je me suis fendu d'un petit motif sur les porte supérieur du véhicule.
Et effectivement, l'effet apporte beaucoup à l'unité !
Par contre, c'est long à faire cette saleté... Et des rhinos, je vais en avoir un paquet à faire... J'ai pas finis de perdre des dixièmes à chaque œils, moi...

J'en profite pour vous livrer une photos de mon entré sur le Da Fight Warmania.


Rien de moins que le grand pope en personne, Shion le chevalier d'or du bélier !
Qui de mieux pour assurer un combat qu'un chevalier d'Athéna, franchement ?
J'avais cette figurine qui trainait depuis des années dans les placards (un gashapon/pièce d'échec chopée dans un lot d'Heroclix sur un vide grenier, pour tout dire...)  et ça a été l'occasion de m'amuser avec.
J'ai pu tester un NMM or pour l'occasion (moyennement convaincant, certes) et m'amuser un peu sur le soclage. La figurine est assez sympa en soi (dans les 40mm) mais le visage est assez dégueulasse en terme de sculpture, ça n'a pas été simple à gérer.
L'un dans l'autre, ça a été amusant, c'est le principal !

vendredi 27 octobre 2017

[Divers] Y'a du vieux sous la pédale !

Aujourd'hui, il est temps de sortir quelques peintures pas bien récentes mais non publiées de mon chapeau.
On va se afire ça dans l'ordre, histoire de finir sur du neuf malgrés tout, hein.

Bien.
Pour commencer, du Infinity. J'en peint extrêmement rarement, et globalement uniquement pour le plaisir vu que je ne joue pas à ce jeu, et qu'il est probable que je n'y joue jamais. (Ce n'est clairement pas un style qui m'attire, pour de nombreuses raisons.)


Un machin PanOcéanien, donc.
J'avais envie de tester quelques trucs sur cette figurine, et le schéma me plait plutôt bien, au final, donc je réitérerais l'expérience.
(Notamment avec la superbe Jeane d'Arc en édition limitée sortie y'a un petit moment.)

Mais typiquement, on entre dans de la figurine que je trouve - très - belle mais qui ne m'inspire rien au moment de mettre les pinceaux dessus. J'imagine qu'on est sur du ressenti pur et dur, qui ne s'explique pas, mais ça me laisse malgré tout un peu perplexe.

Pour la suite, un peu de Batman.
Ici, la miss Harley de la boite Suicid Squad.
Booooon...
Comment dire ? J'étais tellement peu motivé à la base par ce personnage ! Déjà parce que le film est à chier (soyons franc) et que le trip Harley pupute ne m'enchante vraiment pas. Le délire de la blondinette le cul à l'air, ça me passe à mille lieu au dessus d ela tête...
Du coup, j'ai été farfouiller un peu dans les concepts et artwork du film, particulièrement els croquis préparatoires... Histoire de chercher un peu d'inspiration.

J'en ai retiré deux choses : déjà, que le concept final conservé est franchement très en dessous de certains croquis de recherche qui étaient plutôt chouette. Ensuite, que définitivement il fallait que je fasse quelque chose pour ce cul à l'air.

Du coup, j'ai retouché un peu l'entrecuisse pour que Harley porte un pantalon - certes moulant - qui lui permettrait de moins se geler le derrière. Je suis partit également sur un schéma de couleur original, plus amusant à peindre à mon goût, avec de l'asymétrie pour le fun.


Les cheveux sont là pour rappeler les couleurs d'origines du personnage, au cas ou.
La peinture du visage un peu crade est faite dans l'optique de se rapprocher du Joker de Nolan, que j'aime beaucoup, et me changer des blancs parfaits que je vise en règle générale sur ce type de maquillage.

Pour la troisième, direction Eden.
J'ai eu envi au printemps de mettre un petit coup de collier sur mes figurine de la faction Nephilim. Les figurines sont assez chouettes (j'ai récupéré un lot d'occasion à très vil prix) mais la peinture studio m'a toujours laissé assez... Dubitatif. Je n'aime vraiment pas, et ça m'a longtemps empêché de sauter le pas.

Suite à une discution avec Minus et Esprit, l'un des deux a fait la remarque que la faction gagnerait à avoir un schéma sombre, et que la peinture studio "lumineuse" n'aidait clairement pas à mettre en valeur les figurines.
Mon schéma de couleur à été choisit en gardant ça en tête, plus la nécessité qu'il soit rapide à faire car je ne veux pas y passer la moitié de ma vie non plus.


Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, ça marche bien.
Cette figurine, pour la petite histoire, était l'une de celle que je trouvais le plus laide de la gamme.Une fois peinte, j'ai bien révisé mon opinion dessus, et elle me plait assez.
Par contre, c'est juste un putain de cauchemar à monter, et je suis certain qu'un jour viendra ou le poids du corps aura raison de la jonction toute fine du pied...

La dernière, enfin, est finalement toute récente.
Elle a été peinte sur un coup de tête pour un CCCP avec Joss sur le thème du pistolero.

J'aime énormément cette figurine, qui traine dans mes cartons depuis des années. Un Thallion de chez Rackham, qui possède ce coté à al fois mystérieux et intriguant que j'apprécie beaucoup.
J'envisage de monter une bande pour Ghost Archipelago, et cette figurine me semble bien dans l'ambiance.


J'ai pris plus de soin que d'habitude sur la peinture, en travaillant sur les fondus pour avoir un espèce de blanc froid sur la cape extérieur, très différent du traitement chaud que j'utilise habituellement pour cette couleur (traitement que j'ai utilisé pour le rever).

Je suis assez satisfait du résultat, que je trouve assez doux. Par contre, ça nécessite du boulot, je ne l
m'y risquerais pas sur une armée complète !

jeudi 12 octobre 2017

[Epic] Peindre en tout petit... Puis en grand.

Deux jeux, deux formats pour cette fois.

Commençons par Epic, mon dada du moment. Je vous livre ici mes quatre derniers socles, toujours dans l'optique de tester différents types de troupes.
Déjà, trois pour mes Dark Angels, à savoir des motos (très jolis modèles) et un land speeder pour la Ravenwing, puis un socle de troupe.
Ensuite, pour mes Nécron, un socle de mécarachnides basé sur des scarabs (que je cherche encore comment représenté à l'échelle Epic).

Dans tous les cas, le format est agréable à peindre et très frais. Ca se peint bien, ça nécessite d'aller moins loin qu'avec du 28mm et le résultat est vraiment sympathqiue.
(Bon, ok, avec ce genre de photos dégueulasses, ça ne se voit pas trop.)

  

J'en profite pour vous montrer ce qui attend sur mon bureau. Et je suis loin d'avoir de quoi monter une force cohérente à Epic, pour l'instant.
Mais l'effet de masse sera bien vite là.
 

Et comme je l'avais annoncé, je passe sur un format... Plus grand.

Ca fait un petit moment que j'ai des figurines Briskar en attente de peinture sur le bureau pour l'ami Rudy. Maintenant que j'ai un peu plus de temps à consacrer à la peinture, j'ai décidé de mettre un coup en avant sur ces figurines.

Du coup, j'ai terminé les trois pingouins de la bande. Des figurines plutôt rigolotes à peindre, avec une bonne personnalité.
J'ai un très gros faible pour l'artilleur, personnellement.



vendredi 29 septembre 2017

[Alkemy] Du Khaliman et un Kickstater

Cela faisait un bail que je n'avais aps évoqué Alkemy.
Pourtant, le jeu est très bon, et mériterais largement un coup de projecteur régulier... Même si le med-fan et moi, c'est pas l'histoire la plus torride qui soit.

Déjà, évoquons ici la campagne en cours.
Ici

Une campagne, donc, pour financer le retour du jeu en boutique via un chouette starter deux joueurs avec tout ce qu'il faut (y comprit le tapis et les décors) pour bien commencer à s'amuser.
Tant qu'à faire, si ça fonctionne bien, ils en profiterons pour financer le packaging des boites des différentes factions.
Bref, une vrai campagne destinée à filer un coup de main à des passionnés du jeu. Si vous avez quelques sous, ça vaut le coup de s'y intéresser.

Ensuite, je vous met quelques photos de mes Khalimans, peint voici quelques temps.
Ce starter, je l'ai acheté quasi à la sortie du jeu, et je ne l'avais jamais peint. J'avais entamé quelques trucs, mais ça s’arrêtait là...  J'ai pris le partie de reprendre les figurines qui avaient été peintes et d'au moins finir le starter, histoire de faire baisser le tas de "choses à faire".

C'est toujours ça de pris, même si les socles ne sont pas fait, et j'ai un peu moins honte en regardant ma boite de serpents même pas ouvert récupérée du précédent KS...